Journées du patrimoine 2016

17 et 18 septembre 2016

Tout ce qu’il y a à découvrir dans les musées de Bourges lors des Journées Européennes du patrimoine

SAMEDI 17 SEPTEMBRE

Musée du Berry - 10H-12H et 14H-18H

  • Exposition "Portraits de visiteurs", portraits et témoignages des visiteurs des musées de la ville de Bourges. Mise en valeur des collections à travers le regard du public dans le cadre d’une mission de service civique.

Musée Estève - 15H et 16H15

  • Animation jeune public autour d’un collage de Maurice Estève "La prise de parole dans le Cher", commémorant la Révolution française, par Hélène Mathiau.

Musée de l’École - 14H-17H

  • Ouverture du musée de l’École. Visites commentées à 14H30 et 16H par Catherine Tartare et Marie-Laurence Béhar.

Musée des Arts Décoratifs de l’Hôtel Lallemant - 17H-17H45

  • "Du cabinet de curiosités au musée dédié aux citoyens". Depuis les premières collections rassemblées au Palais Jacques Cœur et principalement accessibles aux "antiquaires" et amateurs d’art éclairés, jusqu’au musée ouvert à tous les citoyens, un demi-siècle s’est écoulé...une histoire à découvrir !
  • Visite-conférence par Emeline Daniel et Christophe Gratias

DIMANCHE 18 SEPTEMBRE

Musée du Berry - 10H-12H et 14H-18H

  • Exposition "Portraits de visiteurs", portraits et témoignages des visiteurs des musées de la ville de Bourges. Mise en valeur des collections à travers le regard du public dans le cadre d’une mission de service civique.
  • 14H30 : "Jean de Berry, le prince et les tailleurs de rêve", visite commentée de l’exposition par Agnès Delannoy.

Musée Estève - 15H et 16H15

  • Animation jeune public autour d’un collage de Maurice Estève "La prise de parole dans le Cher", commémorant la Révolution française, par Hélène Mathiau.

Musée de l’École - 14H-17H

  • Ouverture du musée de l’École. Visites commentées à 14H30 et 16H par Catherine Tartare et Marie-Laurence Béhar.

Musée des Meilleurs Ouvriers de France - 16H-16H45

  • "Entre savoir-faire et laïcité, une histoire du mouvement des Meilleurs Ouvriers de France". La première exposition du travail en 1924 est à l’origine de la création du concours " Un des Meilleurs Ouvriers de France" et de la Société Nationale des Meilleurs Ouvriers de France. Ce mouvement est lié à l’éthique prônée par les fondateurs de la IIIe République : laïcité, humanisme et tolérance.
  • Visite-conférence par Emeline Daniel et Christophe Gratias