Conférences septembre 2018- juin 2019

Lieu des conférences :
Sauf mention contraire, les conférences se déroulent à la Salle de Conférences de la Chambre des Métiers : Espace Baudens
15 rue Henri Dunan à Bourges
(parking Séraucourt, rue Ranchot ou sur le site )

Mardi 18 septembre 2018 / 15 H

  • conférencier : Frédéric DRONNE, historien d’art, conférencier national

« L’ART NOUVEAU, HORTA, GUIMARD, MUCHA, MACKINTOSCH, KLIMT »
Après Glasgow et Mackintosch, et avant Vienne et la Sécession, il vous est proposé de partir à la découverte de l’Art nouveau qui se caractérise par ses formes en courbes et par l’inventivité des ornementations inspirées par la nature. C’est aussi un art total contribuant à créer des univers personnels jugés nécessaires à l’épanouissement de l’homme.

Mardi 9 octobre 2018 / 15 H

  • conférencier : Claire GRÉBILLE, conférencière nationale, historienne et historienne d’art

CYCLE ART ET POUVOIR DANS LES COURS DE LA RENAISSANCE ITALIENNE - I
« La représentation du prince, le palais : architecture et décor ; les fêtes et la diplomatie »
Le portrait princier se fait l’écho de la conception du pouvoir et permet au Prince de réaffirmer sa légitimité à régner. Il multiplie ses représentations qui sont autant d’occasions de prouver ses vertus : magnificence, splendeur et majesté. La cour se met en scène dans le palais mais aussi dans la ville à l’occasion de fêtes ou de réceptions diplomatiques, dont l’écho se retrouve dans bon nombre de chefs-d’œuvre de la période. Les fêtes atteignent alors des sommets de raffinement : mise en scène, décors fastueux, machineries complexes sont utilisés pour manifester la puissance princière et tisser de nouvelles alliances.

Mardi 23 octobre 2018 / 15 H

  • conférencier : Fabrice CONAN, conférencier national, historien d’art

« VENISE AU XVIIIe SIÈCLE »
C’est au XVIIIe siècle que la Sérénissime atteint son apogée artistique, qu’il s’agisse de la décoration en peintures et sculptures des palais, des "scuole", mais aussi dans le domaine musical et théâtral. Cette conférence, donnée par un conférencier spécialiste de Venise, sera une préparation à la visite de l’exposition "Éblouissante Venise" qui se déroulera au Grand Palais.

Visite prévue le 9 janvier

Mardi 6 novembre 2018 / 15 H

  • conférencier : Marzia FIORITO-BICHE, conférencière nationale, historienne d’art

« CARAVAGE ET LE CARAVAGISME »
Premier peintre maudit, mais un des plus grands peintres italiens, traversant une vie violente, fréquentant à la fois les bas-fonds et les riches palais romains, Le Caravage exerce beaucoup de fascination. Ses peintures montrent la violence, la douleur, la provocation mais aussi la beauté et l’amour. Son style "caravagisme" a influencé toute une génération d’artistes.
En lien avec l’exposition "Caravage à Rome, amis et ennemis" au Musée Jacquemart André.

Mardi 20 novembre 2018 / 15 H

  • conférencier : Claire GRÉBILLE, conférencière nationale, historienne et historienne d’art

CYCLE ART ET POUVOIR DANS LES COURS DE LA RENAISSANCE ITALIENNE - II
« Le mécénat religieux »
Contrairement à une idée reçue, la foi chrétienne demeure une préoccupation essentielle, et les sujets religieux qui restent très majoritaires dans les commandes princières jouent un rôle éminent dans le mécénat princier. C’est l’occasion pour le prince d’affirmer à la fois sa piété mais aussi sa magnificence.

Mardi 27 novembre 2018 / 15 H

  • conférencier : Serge LEGAT, conférencier national, historien d’art

CHARLES I, L’UN DES PLUS GRANDS COLLECTIONNEURS DE L’HISTOIRE

Mardi 4 décembre 2018 / 15 H

  • conférencier : Anne-Catherine LARDEAU, historienne d’art, guide-conférencière

HISTOIRES DE TERRE ET DE FEU, LA CÉRAMIQUE EN BERRY
La glaise travaillée et modelée prend des formes utilitaires ou décoratives, mais la main du potier et son savoir-faire restent dominés par le feu qui peut apporter de vives satisfactions ou de cruelles déceptions. La céramique du Berry, et tout spécialement de La Borne, nous sera présentée en écho aux deux expositions organisées par les Musées de Bourges.

Mardi 11 décembre 2018 / 15 H

  • conférenciere : Karin DE CASSINI, conférencière nationale, historienne d’art

MUCHA
Affichiste, illustrateur, graphiste, peintre, architecte d’intérieur et décorateur tchèque, Alfons Mucha fut un fer-de-lance du style Art nouveau. Sa carrière parisienne lui fit illustrer des affiches notamment de Sarah Bernhard et décorer des boutiques ou illustrer des livres de l’éditeur Armand Colin. À Prague où il retourna jusqu’à sa mort en 1939, il décora la cathédrale Saint-Guy et la maison municipale, temple de l’Art nouveau.

En lien avec l’exposition qui se tiendra au Musée du Luxembourg (visite programmée le 20 décembre 2018).

Mardi 8 janvier 2019 / 15 H

  • conférencière : Nicole OVAERE, historienne

ROSE BERTIN
À la fin du XVIIIe siècle, Rose Bertin, jeune modiste venue à Paris, grâce à son talent et son sens des affaires, a su créer un magasin de mode et surtout devenir une créatrice des modes, avec beaucoup d’inventivité et de diversité. Ses robes champêtres et aérées ont plu à l’aristocratie et à la reine Marie-Antoinette dont elle devint une proche conseillère, mais elle était également réclamée dans toutes les cours d’Europe et elle a pu devenir l’ambassadrice de la "mode parisienne".

Lundi 14 janvier 2019 / 15 H

  • conférencière : Hélène TELLENNE, conférencière, historienne, historienne d’art
    CYCLE ART ESPAGNOL-I
    "ART ET ARCHITECTURE D’AL ANDALUS"
    La conquête au VIIIe siècle d’une large part de la Péninsule ibérique par les Arabo-Berbères crée un foyer de civilisation original et une enclave du monde oriental aux portes de la Chrétienté. Cordoue, Séville, Grenade rivalisent avec les plus belles cités du Machrek. Ce temps d’apogée de l’art musulman marquera durablement les esprits comme le souligne l’essor de l’art mudejar, cet art commandité par des chrétiens mais conservant le style islamique.

Mardi 22 janvier 2019 / 15 H

  • conférencier : Claire GRÉBILLE, conférencière nationale, historienne et historienne d’art

CYCLE ART ET POUVOIR DANS LES COURS DE LA RENAISSANCE ITALIENNE - III
« LA COLLECTION ET LE STUDIOLO »
La collection, qui est gardée dans un lieu secret, devient un symbole incontournable du faste du prince. Lieu intime où peu d’élus sont invités, le studiolo est l’illustration de cette culture humaniste, imprégnée de néo-platonisme. L’un des plus célèbres est le studiolo d’Isabelle d’Este, au programme iconographique complexe et ésotérique.

Mardi 12 FEVRIER 2019 / 15 H

  • conférencière : Claire GRÉBILLE, conférencière nationale, historienne et historienne d’art

CYCLE ART ET POUVOIR DANS LES COURS DE LA RENAISSANCE ITALIENNE -

« L’ARTISTE COURTISAN »

  • On assiste à la naissance d’un nouveau genre d’artiste, l’artiste de cour. Mantegna, Leonard de Vinci, Piero della Francesca , entre autres, en sont la parfaite illustration.
  • Ces peintres s’émancipent ainsi de l’atelier et de leurs règles corporatistes pour aboutir à une certaine libération mais aussi à une autre forme de sujétion. Les relations qu’ils entretiennent avec le prince vont ainsi faire évoluer leur création.
     

    MARDI 19 FEVRIER /15 H

    KARIN DE CASSINI, Conférencière nationale, historienne d’art 

« VASARELY »

  • Victor Vasarely commence des études de médecine, qu’il arrête au bout de deux ans. Il s’intéresse alors au Bauhaus et étudie à Budapest de 1929 à 1930
  • En 1930 il s’installe à Paris où il débute comme artiste graphiste dans des agences publicitaires comme Havas, Draeger et Dewanbez . C’est là qu’il effectue son premier travail majeur, Zebra (1939) considéré aujourd’hui comme le premier travail dans le genre op art.
  • Pendant les deux décennies suivantes, Vasarely développe son propre modèle d’art abstrait géométrique, travaillant dans divers matériaux, mais employant un nombre minimal de formes et de couleurs.

MARDI 26 MARS 2019 /15 H

-* Conférencier : Fabrice CONAN, Conférencier national, historien d’art 

« MANTEGNA ET BELLINI , FRERES DE PEINTURE »

-* Beaux-frères à la ville, ils se retrouvent réunis pour la première fois à
la National Gallery de Londres
-* Andréa MANTEGNA (1431-1506) a été l’un des plus grands artistes de la
Renaissance italienne, célèbre notamment par ses représentations de la perspective.
Il a travaillé pendant plus de quarante ans pour les Gonzague de Mantoue. Il est notamment l’auteur des décors de la « Chambre des Epoux » à Mantoue.
-* Son beau-frère, Giovanni BELLINI, (entre 1425 et 1433-1516),citoyen de Venise, excella dans les Madones sur fond de paysage. Il est considéré comme le précurseur de l’Ecole Vénitienne dont l’œuvre marque une rupture définitive avec le style gothique.

MARDI 2 AVRIL 2019 / 15 H

  • Conférencier : Frédéric DRONNE, historien d’art, conférencier national

« NICOLAS DE STAEL LE PRINCE FOUDROYE ? »

  • Baron Nikolaï Vladomirovitch Staêl von Holstein né à St Petersbourg et mort en France à Antibes, est un peintre dont la carrière s’étale à travers un millier d’œuvres -* L’oeuvre de Nicolas de Staël entre réalité et abstraction, trouve son expression dans le geste et la couleur, figure majeure de l’art non figuratif, son oeuvre flamboie pendant une quinzaine d’années avant sa disparition à 41 ans.

Mardi 16 Avril 2019 / 15 H

  • conférencier : Claire GRÉBILLE, conférencière nationale, historienne et historienne d’art

CYCLE ART ET POUVOIR DANS LES COURS DE LA RENAISSANCE ITALIENNE - III
« LA COLLECTION ET LE STUDIOLO »
La collection, qui est gardée dans un lieu secret, devient un symbole incontournable du faste du prince. Lieu intime où peu d’élus sont invités, le studiolo est l’illustration de cette culture humaniste, imprégnée de néo-platonisme. L’un des plus célèbres est le studiolo d’Isabelle d’Este, au programme iconographique complexe et ésotérique.

MARDI 14 MAI 2019 / 15 H

  • Conférencier : Serge LEGAT , historien d’art et conférencier national

« PICASSO BLEU ET ROSE »

  • Les débuts de la carrière de Picasso ont été présentés dans une exposition au Musée d’Orsay qui vient de s’achever. Nous reviendrons avec Serge Legat sur cette période charnière pour l’artiste, qui s’adonna autant à la sculpture qu’à la peinture et a confronté ses convictions à celles de ses confrères contemporains.

MARDI 28 MAI 2019 /15 H
  • Conférencier : Alexis DRAHOS, Docteur en histoire de l’art, conférencier national

« L’AGE D’OR DE LA PEINTURE AMERICAINE DE L’ECOLE D’HUSON
A L’EXPRESSIONNISME ABSTRAIT »

-* L’art américain de la période trop longtemps oubliée, allant du néo-classicisme aux années 1920 en passant par le mouvement de l’Hudson River School et de l’impressionnisme, offre un éventail particulièrement riche dans lequel les artistes aborderont des thèmes aussi divers que l’histoire, le sport, la science, le portrait ou tout simplement la scène de genre.
-* L’accent sera d’une part particulièrement mis sur le développement de la peinture de paysage au XIXème représenté par des peintres comme Thomas Cole et Frederick Church et d’autre part sur la période du tournant des XIX et XXème siècle où l’art américain tombe sous l’influence grandissante de l’art des avant-gardes français avec des personnalités comme Mary Cassatt, John Sargent ou encore James Whistler.

MARDI 4 JUIN 2019 / 15 H

  • Conférencier : Fabrice CONAN historien d’art , conférencier national

« MARCHANDS MERCIERS AU XVIII SIECLE »

-*Le commerce des objets d’art joue un rôle important dans le développement des arts décoratifs au XVIIIème siècle
-* Le « marchand mercier » vendait tout ce qui de près ou de loin touchait aux arts décoratifs. Il était une personne d’excellence souvent très riche qui régnait sur le goût de l’aristocratie et du commerce de luxe.