Voyage au Portugal

Les voyages proposés sont réservés aux adhérents.
Les programmes détaillés sont adressés aux adhérents et sont disponibles au bureau de l’association des amis des musées.

DU 05 AU 10 SEPTEMBRE 2022

LISBONNE : Du Gothique à l’art moderne

  • Voyage accompagné par Claire Grébille, diplômée d’histoire, diplômée de l’école du Louvre et conférencière nationale.

Programme proposé :

Jour 1 : Lundi 05 septembre 2022 / Paris Orly - Lisbonne – Tomar - Batalha

Départ de Bourges.
Rendez-vous à l’aéroport de Paris Orly à 09h15.
Vous y retrouverez votre guide conférencière, historienne de l’art Claire Grebille, qui demeurera avec vous pendant tout le séjour.
Enregistrement et déjeuner libre à l’aéroport.
Envol à 11h10 à destination de Lisbonne sur vol direct de la compagnie régulière Transavia. Pas de restauration gratuite à bord. L’arrivée à l’aéroport de Lisbonne est prévue à 12h45.

Route en autocar grand tourisme pour Tomar, située à environ 130 km au Nord de Lisbonne, au coeur d’une région vallonée, dominée par un château fort du XIIème édifié par l’ordre des Templiers. La route sera l’occasion pour votre conférencier de faire une introduction au voyage et au pays.

Visite du "Couvent du Christ", couvent-château brillante combinaison de Gothique Flamboyant et de Renaissance. Il figure au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

La Charola, église originelle des Templiers, est notamment agrémentée de peintures de style flamand et des statues en bois polychromes. Le cloître couvert d’azulejos mérité également la visite.

Après la visite, continuation pour Batalha, petite ville paisible connue pour son monastère.
Installation à votre hôtel 4*, situé en centre-ville et à proximité immédiate du monastère.
Les chambres sont modernes, confortables et équipées de tout le confort : sèche-cheveux, minibar, bouilloire, télévision par satellite à écran plat, WIFI…
Dîner au restaurant. Retour à l’hôtel et nuit.

Jour 2 : Mardi 06 septembre 2022 / Batalha – Sintra – Lisbonne

Petit déjeuner à l’hôtel. Libération des chambres.

Après le petit déjeuner, départ à pied pour la visite du monastère, un des fleurons de l’architecture gothique portugaise. Edifié en 1388, sa façade ouest est couverte de nombreux pinacles et le tympan est entièrement sculpté. L’intérieur possède une voûte en étoile et une rosace. Le cloître royal est rythmé par de belles arcades couvertes de nombreux motifs végétaux. Il est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Après la visite, départ en car pour Nazaré.
Petite balade dans les ruelles pavées du centre historique et découverte du pittoresque port de pêche ou nous rencontrerons peut-être des marchandes de poissons, encore vêtues des habits traditionnels de la région : de hautes chaussettes surmontées de sept jupons retenus ensemble par un gros noeud.

Déjeuner au restaurant.

Après le déjeuner, continuation pour la petite ville de Sintra. Située au coeur d’une végétation luxuriante, Sintra devint, au XIXe siècle, le premier haut lieu de l’architecture romantique européenne, qui lui vaut aujourd’hui d’être classée par l’UNESCO au Patrimoine Culturel de l’Humanité.

Visite du Palais Royal, qui fut longtemps la résidence d’été des rois du Portugal. Il fut agrandi au début du XVème siècle, et enjolivé au début du XVIème. On traverse la salle des Arabes, toute carrelée d’azulejos verts, bleus et blancs, la salle chinoise abritant une pagode en ivoire... Réalisation éclectique mais néanmoins très riche et intéressante.

Continuation pour Lisbonne et installation à votre hôtel 4*, idéalement situé dans le centre, à proximité de la Place Rossio. L’hôtel, récemment restauré, occupe un beau bâtiment historique. Il propose des chambres modernes et élégamment décorées, équipées de tout le confort (salle de bain avec sèche-cheveux, climatisation, télé à écran plat, minibar, coffre-fort, WiFi…)

Dîner au restaurant.

Retour à l’hôtel et nuit.

Jour 3 : Mercredi 07 septembre 2022 / Lisbonne, Alfama – Fondation Gulbenkian

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ pour le quartier d’Alfama, le plus ancien quartier de la ville, épargné par le tremblement de terre de 1755, où il est agréable de se promener à travers le lacis de ruelles médiévales entrecoupées d’escaliers, cours et venelles dominés par le château Saint-Georges.

Halte sur le Belvédère de Santa Luzia, offrant une très belle vue sur le Tage et les quartiers environnants.

Puis, continuation vers la cathédrale à travers quelques ruelles.

Elevée à la fin du XIIème siècle, elle est de style roman fortifié. Partiellement détruite pendant le tremblement de terre de 1755, elle fut reconstruite en grande partie à l’identique même si on y trouve des éléments gothiques et quelques remaniements du XVIIIème siècle. A l’intérieur, on y trouve des tombeaux gothiques et une belle grille romane en fer forgé. Le cloître, bien qu’assez endommagé est de style gothique cistercien.

Le Trésor, abrite de beaux ornements sacerdotaux, des reliquaires et pièce d’orfèvrerie. La salle capitulaire renferme un très bel ostensoir serti de plus de 4000 pierres précieuses.

Déjeuner au restaurant servant une cuisine typique dans un cadre traditionnel portugais.

Transfert pour la Fondation Calouste Gulbenkian, dont le musée renferme une des collections d’art les plus importantes du monde, fruit de la passion d’un seul homme... Reflet de ses goûts, ce musée, divisé en deux grandes unités, renferme une très belle collection d’art oriental, et classique, ainsi qu’une collection d’art européen de peinture et arts décoratifs, des Primitifs Flamands au XVIIIème siècle.

Nous découvrirons la collection consacrée à l’art européen. La peinture du XVème au XVIIème siècle constitue une partie importante des collections. On y trouve des tableaux de la Renaissance flamande, française et Italienne. Les arts décoratifs du XVIIIème siècle occupent une place particulière dans le musée avec des objets en or et argent exceptionnel de même que du mobilier, peintures et sculptures. Puis on découvre, des oeuvres du vénitien Guardi ; le XVIIIème et le XIXème siècle de la peinture anglaise est également représenté. Enfin, une superbe collection de bijoux et verreries de René Lalique est exposée dans une salle qui lui est réservée.

Fin d’après-midi libre.

Retour à l’hôtel en fin de journée. Dîner et soirée libres.

Nuit à l’hôtel.

Jour 4 : Jeudi 08 septembre 2022 / Lisbonne, Belem - Monastère des Hiéronymites, Fondation Berardo et Palais de Queluz

Petit déjeuner buffet à l’hôtel.

Départ pour une découverte de la ville côté mer, dans le quartier monumental de Belém, d’où partit Vasco de Gama en route pour les Indes en 1497.

Nous verrons la tour de Belém dont la fière silhouette nous rappelle l’influence musulmane sur l’art ibérique.

Une petite promenade nous mènera ensuite vers le Tage pour voir le Monument aux Découvertes, devenu l’emblème du pays. Il a été érigé en 1960 pour commémorer le cinquième centenaire de l’un des grands explorateurs du Portugal, l’infant Henri le Navigateur.

Dégustation des célèbres Pasteis de Belem, une véritable institution. Cette spécialité sucrée « pasteis de nata », sont des petits flans à déguster avec de la cannelle ou du sucre glace.

Nous visiterons aussi le monastère des Hiéronymites, superbe exemple de l’exubérance du style manuélin. On remarquera le portail sud de style gothique tardif où la pierre est particulièrement travaillée. Nous verrons aussi l’église élancée et majestueuse ainsi que le cloître dont la partie inférieure est finement décorée.

Puis, découverte de la Collection Berardo. Réunie par l’homme d’affaire amateur d’art Joe Berardo, cette collection couvre la plupart des grands mouvements de l’art moderne jusqu’aux développements les plus récents de l’art contemporain. On y trouve des oeuvres d’artistes aussi célèbre que Picasso, Miro, Bacon, Moore, Mondrian, Duchamp, Warhol et d’autres. Parmi ses dernières acquisitions on trouve des oeuvres de Tony Cragg, Allen Jones, des oeuvres multimédia de Peter Blake etc…

Déjeuner au restaurant du musée, avec une belle vue sur le Tage.

Après le déjeuner, départ pour la visite du palais royal de Queluz, un des plus beaux monuments Rococo du Portugal. Edifice de deux étages en "pedra lioz" et stuc rose, dont la cour est une reproduction miniature du château de Versailles. L’intérieur du palais est composé salles imposantes dont beaucoup contiennent des meubles d’influence anglaise. La façade ouest surplombe des jardins à la française.

Retour à l’hôtel en fin d’après-midi.

Dîner et soirée libres. Nuit à l’hôtel.

Jour 5 : Vendredi 09 septembre 2022 / Lisbonne, Bairro Alto – musée d’Art Ancien

Petit déjeuner à l’hôtel.

Après être passé par la fameuse place du Rossio, oeuvre de Pombal, possédant encore quelques jolies façades art-déco, ou couvertes d’Azulejos, nous emprunterons l’ascenseur Sant Justa, pour nous rendre dans le quartier du Bairro Alto.

Nous verrons l’église des Carmes, dont seuls les piliers s’élancent vers le ciel, alors que la nef s’est effondrée lors du tremblement de terre, en souvenir de temps depuis bien longtemps révolus.

Puis nous poursuivrons en direction de l’église de São Roque bâtie au XVIème siècle. Son intérieur est très élégant avec un plafond en bois peint. Bâtie par Vanvitelli, à Rome vers 1750, elle fut ensuite transportée à Lisbonne par caravelles sur ordre du roi Jean V et rebâtie dans l’église Saint Roch. Toute la décoration y est d’une grande richesse. La chapelle Saint Jean Baptiste est particulièrement remarquable.

Déjeuner libre.

Puis en début d’après-midi, continuation pour le Musée d’Art Ancien.

Exposé de façon chronologique, les oeuvres présentées permettent de dresser un beau panorama de l’évolution de l’art portugais au fil des siècles. Le musée abrite de très belles collections de sculptures, de peintures et de mobilier dont la majeure partie provient de monastères et de donations. Le musée possède également de très beaux manuscrits enluminés et une collection exceptionnelle de paravents à fond d’or en provenance du Japon, rappelant ainsi les liens commerciaux entre le Japon et le Portugal.

Retour à l’hôtel dans l’après-midi et temps libre.

Dîner dans un restaurant de Fado, pour écouter ces chants teintés de mélancolie.

Retour à l’hôtel et nuit.

Jour 6 : Samedi 10 septembre 2022 - Musée des Faïences, Parc des Nations et retour

Petit déjeuner à l’hôtel. Libération des chambres et valises en bagagerie.

Notre dernière journée débutera par l’agréable traversée de l’estuaire du Taje en navette fluviale, pour la petite ville de Cacilhas. Nous pourrons y admirer une magnifique vue sur Lisbonne et son étendue. Nous serons alors au pied du Christ Reis (Christ Roi) qui surplombe la Taje de sa majesté.

Retour en car pour Lisbonne, en passant par le célèbre pont suspendu du 25 avril.

Continuation pour le Musée des Faïences situé dans le couvent de la mère de Dieu. L’église resplendit de boiseries baroques, la sacristie contient des azulejos de la fabrique de Rato, la chapelle San Antonio abrite des azulejos et des tapisseries illustrant la vie du saint. Une magnifique collection s’étendant sur plusieurs siècles, jusqu’aux créations contemporaines.

Déjeuner au restaurant au Parc des Nations. Situé sur les rives du Tage, il s’agit d’un bel exemple de renouvellement urbain, sur l’ancien site de l’Exposition Universelle de 1998.

Découverte du site à pied et transfert pour l’aéroport.
Enregistrement, puis envol à bord de la compagnie Transavia à destination de Paris Orly à 19h05, où l’arrivée est prévue à 22h35. Pas de restauration gratuite à bord.
Retour à Bourges.

Tarif et disponibilités : merci de nous contacter.