Conférences 2023-2024

Les conférences ont lieu en règle générale, à 15h le mercredi, dans l’amphithéâtre du Muséum d’histoire naturelle de Bourges, Allée Ménard.
Les conférences durent environ 1heure 30. Elles portent toutes sur des sujets participant à la connaissance de l’histoire de l’art. Certaines s’intègrent dans des cycles thématiques, sans qu’il soit pour autant nécessaire de s’inscrire préalablement à un cycle.
Cette saison, un cycle consacré à l’impressionnisme est organisé pour célébrer le 150ème anniversaire de la naissance de ce mouvement pictural.
Le tarif reste inchangé :
8€ pour les adhérents,
10€ pour les non-adhérents,
gratuité pour les étudiants et personnes demandeurs d’emploi (sur justificatif).
L’amphithéâtre ne sera accessible qu’à compter de 14h30.
Il est recommandé de payer en espèces et de faire l’appoint.

Mercredi 13 septembre 2023

Katharina de Vaucorbeil Historienne de l’art, conférencière nationale.

« PIERRE LE GRAND, LA DÉMESURE D’UN TSAR »

Il est certainement, dans l’histoire russe, le tsar qui ne laisse personne indifférent. Il entreprend de moderniser son pays et prend l’Occident pour modèle… Ses sujets sont loin de le suivre dans sa démarche, mais il n’en a cure. A l’étranger, son caractère "effervescent" a surpris nombre de ses hôtes, là aussi il ne change rien à ses manières ! Quand il décide de créer ex nihilo sa nouvelle capitale au cœur des ma-rais, dans le site le plus malcommode qui soit, peu lui importe que ce soit au prix de milliers de vies humaines. En dépit de sa dureté et sa violence, c’est un souverain que les Russes continuent de vénérer, essayons de comprendre leurs raisons !




Mercredi 20 septembre 2023

Florence Margo-Schwoebel Conservatrice, Directrice des Musées et du Patrimoine historique de Bourges.

« LES PLEURANTS ET LEUR PLACE DANS LA STATUAIRE MEDIEVALE »

Au Moyen-Âge, les tombeaux des grands personnages sont entourés de statuettes de pleurants, enveloppés dans des manteaux drapés, car les pleurs sont autant des lamentations sur la perte d’un défunt que des implorations de la miséricorde divine.
Le tombeau du Duc Jean de Berry, dont une dizaine de pleurants en marbre ou en albâtre de 40 cm de haut environ, sont conservés au Musée du Berry, et ceux du Duc Philippe de Bourgogne, conservé à Dijon figurent parmi les plus exceptionnels.

On retrouve aussi des pleurants à Saint-Denis, ou à Brou (tombeau de Marguerite de Bourbon).
Florence Margo-Schoewebel évoquera cette statuaire particulière en insistant bien sûr sur « nos » pleurants de Bourges, et les autres sculptures feront l’objet d’une autre conférence au cours de la saison.




Mercredi 4 octobre 2023

Marzia Fiorito-Biche Historienne de l’art, conférencière nationale.

CYCLE IMPRESSIONNISME I : « COROT, LE PRÉCURSEUR DE L’IMPRESSIONNISME »

« Il est toujours le plus grand, il a tout anticipé… » disait Edgard Degas en parlant de Jean-Baptiste Corot que Claude Monet révérait comme un maître. Peintre de paysages nimbés de lumière mais aussi de scènes historiques, Corot est considéré par les historiens de l’art comme le précurseur de l’impressionnisme, il est donc tout naturel de commencer ce nouveau cycle par lui.




Mercredi 11 octobre 2023

Attention : la salle du Muséum d’histoire naturelle étant indisponible le 11 octobre , date prévue pour la conférence d’Alexis Drahos consacrée à
« L’ASTRONOMIE ET L’ART II : DU XVIIIème A LA CONQUÊTE SPATIALE DU XXème siècle »,
cette conférence est reportée à une date ultérieure
Nous vous informerons de la nouvelle date choisie dès que possible.




Mercredi 8 novembre 2023

Fabrice Conan Historien de l’art, conférencier national.

« LE MUSEE DE CAPODIMONTE , DE NAPLES AU LOUVRE »

Une exposition époustouflante s’installe au Louvre avec le prêt par le musée de Capodimonte de Naples d’une soixantaine d’œuvres. Il n’est pas du tout sûr que nous puissions avoir un rendez-vous pour visiter cette exposition mais une présentation de l’essentiel nous en sera faite.
Le musée abrite une des plus importantes collections de peintures italiennes, mais aussi de nombreuses porcelaines et des « cartons » exceptionnels de Michel-Ange et Raphaël.




Mercredi 15 novembre 2023

Katharina de Vaucorbeil Historienne de l’art, conférencière nationale.

« LES GRANDES COLLECTIONS ARTISTIQUES RUSSES »

En Russie, les collections artistiques ne se constituent qu’à partir du XVIIème siècle, mais une véritable frénésie s’empare tant des tsars que des boyards. Il suffit de penser à Catherine II qui achète à tour de bras livres, tableaux, médailles, soi-disant « pour elle et les souris », mais qui est bien vite dépassée par le volume de ses acquisitions au point de devoir agrandir le Palais d’hiver. Au siècle suivant, ce sont les marchands russes -Tretiakov, Morozov, Chtchoukine…- qui constituent les collections les plus intéressantes qu’ils sont contraints d’abandonner au nouveau pouvoir soviétique.
Maintenant qu’une certaine transparence est de mise dans les musées de Russie quant à la provenance des objets, il est particulièrement intéressant de se pencher sur l’histoire de ces collections artistiques.




Mercredi 29 novembre 2023

Fabrice Conan Historien de l’art, conférencier national.

« LES ÉTOFFES DES FLAMANDS »

Nous avons souvent admiré le rendu des tissus, des soieries, des dentelles dans les tableaux des peintres flamands du XVIIème siècle. Mais en sus de la beauté des étoffes, c’est aussi tout le langage social et économique qui s’exprime dans ces portraits individuels ou de groupes : industrie du lin, du drap, de la dentelle, broderies, codes vestimentaires, de couleurs et de formes.




Mercredi 6 décembre 2023

Marzia Fiorito-Biche Historienne de l’art, conférencière nationale.

CYCLE IMPRESSIONNISTE II : « EUGENE BOUDIN, PEINTRE DES BEAUTES METEOROLOGIQUES »

« Roi des ciels », « Peintre des beautés météorologiques », sont les qualificatifs que lui donnaient ses amis Corot et Baudelaire. Eugène Boudin attache en effet une grande importance au soleil, aux nuages, au ciel et à leurs effets changeants sur le paysage en mouvement et il excelle dans les paysages marins de Normandie et de Bretagne où il séjournait régulièrement. Considéré comme un précurseur de l’impressionnisme, il a fréquenté Monet, Jongkind et exposé dans la grande exposition impressionniste de 1874.




Mercredi 13 décembre

Manon Legros Historienne de l’art, conférencière nationale.
CYCLE IMPRESIONNISME III : « Claude MONET »

Tout jeune, Claude Monet (1840-1926) est incité par Eugène Boudin à aller prendre des cours de peinture à Paris et à plusieurs reprises, il reviendra en Normandie peindre avec son mentor. Fondateur de l’impressionnisme, il en devient un symbole. Il aime s’attaquer à des « séries », représentant le même sujet à divers moments du jour ou de l’année (28 tableaux de la cathédrale de Rouen reprenant sans cesse ses toiles pour obtenir la perfection.
Il connut l’aisance financière grâce au marchand de tableaux Durand-Ruel et reçut de nombreuses commandes de l’Etat. Nous croyons bien le connaître mais la conférence nous dé-voilera sans doute une face cachée…




Mercredi 10 janvier 2024

Karine de Cassini Historienne de l’art, conférencière nationale.

« LES ARTISTES VOYAGEURS »

Depuis la Renaissance, la découverte de nouveaux mondes va passionner aventuriers, scientifiques, philosophes, écrivains mais aussi artistes peintres et sculpteurs. La recherche d’exotisme, la curiosité de l’autre, de ses coutumes et de son cadre de vie, vont être une véritable source d’inspiration pour ces artistes, qu’ils se nomment Delacroix, Turner, mais aussi Matisse, Gauguin et tant d’autres… La route de la Soie, les Indes, le Nouveau Monde, l’Orient, mais aussi l’Europe et ses pittoresques paysages donnent lieu à de multiples représentations. Nous découvrirons ainsi leurs carnets de voyages, leurs dessins, tableaux et sculptures.




Mercredi 24 janvier 2024

Fabrice Conan Historien de l’art, conférencier national.

« JEAN-ETIENNE LIOTARD, LE PASTELLISTE ET L’ARTISTE COMPLET »


Sa renommée est surtout due à la délicatesse et la sensibilité de ses pastels conservés dans les plus prestigieux musées, mais le Suisse Jean-Etienne Liotard (1702-1789) est un artiste polyvalent qui a réalisé des peintures sur émail, des gravures, des peintures. Parcourant l’Europe, il a su capter l’attention et utiliser toutes les palettes de son art, tout en étant aussi collectionneur et marchand. La conférence sur les pastellistes du XVIIème siècle de fin mai 2023 nous l’a fait découvrir parmi ses nombreux confrères
Nous approfondirons la connaissance de ses œuvres et de sa personnalité.




Mercredi 07 février 2024

Marzia Fiorito-Biche Historienne de l’art, conférencière nationale.

CYCLE IMPRESSIONNISME IV : « MARY CASSATT »

Américaine, Mary Cassatt a fait toute sa carrière de peintre à Paris où, amie de Degas et d’autres peintres de l’époque, elle s’impose comme interprète de l’impressionnisme. Touchant à toutes les formes de techniques, peinture, pastel, estampe, elle a toujours accordé une part importante au dessin. Elle adopte un langage moderne dans ses scènes de maternité, d’enfants, de femmes dans leur vie quotidienne ou mondaine.




Mercredi 21 février 2024

Carole Lambert Conservatrice-restauratrice.

CYCLE RESTAURATION D’ŒUVRES D’ART I : « RESTAURER LE PATRIMOINE PEINT »

Au travers de cette première conférence d’un cycle qui de déroulera sur deux saisons, nous sera présenté le métier de conservatrice restauratrice du patrimoine peint. En revenant sur son parcours de formation à la Sorbonne, la conférencière indiquera les compétences nécessaires à l’application de la déontologie de la conservation du patrimoine. Puis, elle présentera les principales opérations de conservation restauration effectuées au quotidien au travers de cas pratiques en atelier, en musée, en église et aussi sur site archéologique.




Mercredi 28 février 2024

Alexis Drahos docteur en histoire de l’art, conférencier national.

« L’ASTRONOMIE ET L’ART, DE LA FIN DU XVIIème SIECLE AU XXème SIECLE »

Lors de la précédente saison, le conférencier nous a fait découvrir les liens entre astronomie et art depuis l’Antiquité jusqu’au siècle des Lumières avec l’apparition de la lunette astronomique. Nous poursuivons cette découverte avec les gigantesques progrès accomplis dans cette science qui permettent d’élargir les connaissances. Ainsi, au XXème siècle, l’iconographie céleste sera bouleversée par les nouveaux courants picturaux. Au fil des siècles, de la représentation des comètes jusqu’à celles des étoiles, en passant par la Lune et les planètes, l’art s’est sans cesse adapté aux découvertes scientifiques. Alexis Drahos a publié un ouvrage aux Editions Citadelles & Mazenod, « L’astronomie et l’art ».




Mercredi 06 mars 2024

Fabrice Conan Historien de l’art, conférencier national.

« DRESDE I - UNE VILLE POUR UN ROI AMBITIEUX »


Au XVIIIème siècle, Auguste II dit Le Fort, ambitieux électeur de Saxe, invite artistes, et architectes pour modeler sa ville et la hisser au niveau des plus excellentes cités du temps. Zwinger, églises, palais sont conçus. Les projets se poursuivent sous Auguste III qui laissa à sa disparition en 1763, une ville emblématique du Siècle des Lumières.
Largement détruite en 1945, cette ville phénix a aujourd’hui retrouvé ses beautés originelles et renaît avec éclat de ses cendres.




Mercredi 27 mars 2024

Carole Lambert Conservatrice-restauratrice.

CYCLE RESTAURATION D’ŒUVRES D’ART II : « RESTAURER LE PATRIMOINE PEINT »
Exemple des cartonnages égyptiens

Restaurer le patrimoine peint, c’est se confronter à des œuvres de toutes époques et de toutes provenances. Nous découvrirons la restauration de cartonnages égyptiens du Palais des Beaux-Arts de Lille et de l’Institut de papyrologie de la Sorbonne. Ces cartonnages sont des objets égyptiens issus de fouilles archéologiques. La restauration de ces objets de l’époque ptolémaïque sera présentée étape par étape.




Mercredi 03 avril 2024

Fabrice Conan Historien de l’art, conférencier national.

« DRESDE II - TRESORS ET MERVEILLES D’UNE CITE QUI AIME LES ARTS »

A partir d’un noyau Renaissance, les collections s’enrichissent de façon prodigieuse avec le mécénat de deux souverains en quête d’un prestige pouvant accompagner leur élection au trône de Pologne. Une accumulation de trésors d’orfèvrerie dans la Voûte Verte, les joyaux illuminent cette cour fastueuse, les tableaux viennent de l’Europe entière et suscitent depuis l’origine l’émerveillement. Luxe et faste réunissent un jubilatoire ensemble de trésors, miraculeusement préservés.




Mercredi 10 avril 2024

Séance de découverte, à la Maison des Associations, tarif 5€
Jacques BUFFET artiste amateur .

« LE VITRAIL »
Amoureux des vitraux, Jacques Buffet s’est formé auprès d’un maitre vitrailliste. Il a envie de nous faire partager sa passion et nous faire découvrir les secrets de l’élaboration des vitraux.




Mercredi 22 mai 2024

Manon Legros Historienne de l’art, conférencière nationale.

« L’ARCHITECTE AUGUSTE PERRET »

Architecte promoteur de l’utilisation du béton armé, comme matériau économique permettant une grande liberté, mais adepte d’un style classique et fonctionnel, Auguste Perret qui construisit le Théâtre des Champs Elysées à Paris, l’atelier de Chana Orloff ou aménagea le musée Magnin à Dijon a été chargé de reconstruire des villes et des monuments détruits pendant la seconde guerre mondiale : Le Havre, Amiens, Le Raincy, en particulier. Auguste Perret fut un théoricien et un enseignant (parmi ses élèves figure Le Corbusier), décrié et oublié quelque temps, il est reconnu désormais et son architecture au Havre a été classée au patrimoine de l’UNESCO.




Mercredi 29 mai 2024

Katharina de Vaucorbeil Historienne de l’art, conférencière nationale.

« LES FAUSSAIRES »

La copie des tableaux des grands maîtres a toujours été un moyen d’apprentissage pour les artistes en herbe, mais si la copie est tolérée, il n’en est pas de même pour les « faux » que des « artistes » (il leur faut en effet disposer d’un certain talent) exécutent et font passer pour de véritables œuvres authentiques de maîtres. Génies de la manipulation, experts abusés, budgets engloutis, scandales… La réalité des faussaires, leurs mensonges et leur chute fatale nous seront contés.




Mercredi 05 juin 2024

Alexis Drahos docteur en histoire de l’art, conférencier national.

« SECRETS DU CORPS HUMAIN, ANATOMIE ET MÉDECINE DE LA RENAISSANCE AU XVIIème SIECLE »

Montrer les relations entre la médecine depuis ses origines et l’art, retracer l’épopée de la médecine et de la chirurgie, évoquer les grands mystères dévoilés de l’anatomie ou les inventions et avancées médicales, peut-être déceler certaines pathologies dans des chefs d’œuvre, seront les objectifs poursuivis par notre conférencier. Ce dernier est un spécialiste de la question puisqu’il est l’auteur d’un ouvrage de référence « Art et médecine » publié aux éditions Citadelles & Mazenod.




Mercredi 12 juin 2024

Marzia Fiorito-Biche Historienne de l’art, conférencière nationale.

CYCLE IMPRESSIONNISME V : « LES MACCHIAOLI »

Les peintres italiens dits Macchiaoli se sont réunis en particulier à Florence. Prônant « une observation scrupuleuse des formes et des caractères du monde contemporain », ils se situent entre le courant réaliste et les travaux des futurs impressionnistes. Ils accordent une place prépondérante aux peintures de paysage et pratiquent leur art en plein air. Une exposition au musée de l’Orangerie dans les années 2010 a montré que ce mouvement fut l’un des plus poétiques de cette période, très proche des recherches des impressionnistes.




Mercredi 19 juin 2024

Florence Margo-Schwoebel Conservatrice, Directrice des Musées et du Patrimoine historique de Bourges.

« LES PLEURANTS, statuaire bourguignonne »

Après la présentation du tombeau du Duc de Berry, nous découvrirons les autres œuvres décorant des tombeaux, et en particulier celui du Duc Philippe de Bourgogne mais aussi d’autres personnages qui ont fait appel aux meilleurs sculpteurs de l’époque.