Conférences 1er semestre 2022

Les conférences ont lieu à 14h30. Elles sont données prioritairement dans l’Amphithéâtre du Museum d’histoire naturelle (MHN). Pour tenir compte des indisponibilités de cette salle très sollicitée et aussi des manifestations du Printemps de Bourges ou des Foires, quelques conférences pourront avoir lieu dans une salle du complexe de cinémas CGR au Prado (CGR).

Mardi 11 janvier 2022 CYCLE RENAISSANCE III

Claire GREBILLE, historienne, historienne de l’art, conférencière nationale

« LA SCULPTURE DE LA RENAISSANCE : de MICHEL-ANGE A GIANBOLOGNA »

A côté de l’immense talent de Michelangelo Buonarotti, le géant, on trouve aussi Jacopo Sansovino, Benvenuto Cellini et Jean de Bologne : sujets religieux, mytholo-giques et sujets civils décorent les églises et les palais.

Mercredi 19 janvier 2022 CYCLE ART FLAMAND IV

Fabrice CONAN, historien de l’art, conférencier national
« FRANS HALS, LA TOUCHE ELOQUENTE »

Virtuose du geste, le maître de Haarlem a su accorder toute sa noblesse à l’intensité du geste, à la vibration du trait et à la virtuosité de l’action de peindre. Une force unique.

Son existence ne fut pas sans soucis familiaux ni revers financiers. De son inscription à la guilde des peintres en 1610, jusqu’à la fin de ses jours en 1666, il se montre talentueux, pressé, bouillonnant, et finalement terriblement humain. Il consacre son talent à la production quasi exclusive de portraits, des grandes réunions d’hommes dont il fait évoluer mise en scène, aux réunions de familles, il n’aura de cesse d’introduire liens, échanges et passions à ses personnages.
Dans l’univers des Pays-Bas, où l’individu est tout en maîtrise de soi, c’est avec un geste sans retenue et débridé qu’il révolutionne le portrait, livrant de nouvelles voies encore explorées et poursuivies, des impressionnistes à l’action painting.

Mercredi 26 janvier 2022 CYCLE RENAISSANCE IV

Marzia FIORITO-BICHE, Historienne de l’art, conférencière nationale
« LA CHAPELLE SIXTINE »

Au coeur du Vatican, la chapelle Sixtine sert de lieu de réunion des conciles pour l’élection des papes. La chapelle doit sa célébrité à son exceptionnelle décoration peinte, réalisée par les plus grands artistes de la Renaissance, parmi lesquels Michel-Ange (en particulier des scènes de la Genèse et le Jugement dernier), Le Pérugin, Sandro Botticelli, Domenico Ghirlandaio, Cosimo Roselli et Pinturicchio.

Mercredi 9 février 2022

Karin de CASSINI, historienne de l’art, conférencière nationale,
« LA COLLECTION PINAULT À LA BOURSE DU COMMERCE DE PARIS »

L’ouverture de ce nouveau temple de l’art contemporain, retardé par la crise sanitaire a eu lieu le 22 mai 2021. La Bourse du Commerce en rotonde a été remaniée par des architectes japonais pour accueillir une partie de la fabuleuse collection de François Pinault, essentiellement consacrée à l’art moderne et contemporain. Des expositions se succéderont dont la première a été dédiée aux femmes artistes.
NB : En préparation de la visite prévue le 24 février.

Mercredi 16 février 2022 CYCLE ART FLAMAND V

Fabrice CONAN, historien de l’art, conférencier national
« RUBENS, PRINCE DES PEINTRES, ROI DE LA SEDUCTION »

Héritier des grands maîtres des Pays-Bas, Pierre-Paul Rubens (1577-1640) incarne l’idéal de la réussite du peintre et de l’homme à l’époque baroque.
Chef et professeur au sein de son atelier, collectionneur et amateur d’art, il parcourt l’Europe pour donner à l’Histoire les visages des rois et oeuvrer en diplomate.
D’instinct plus porté aux grand travaux qu’aux petites curiosités, comme il se définit lui-même, Rubens trouve un siècle à la mesure e son talent et de sa fougue à l’apogée du Baroque.
Anvers sera la capitale de son royaume des arts, il y bâtit une des plus fastueuses maisons d’artiste où il déploie son goût pour l’architecture et ses collections dans une maison-atelier parvenue jusqu’à nous. En Italie, il assimile Raphaël, Caravage et avant tout Titien, dont il prolongera le fait artistique en devenant à son tour portraitiste des plus grands. Donnant à l’Espagne décors et portraits royaux, il prodigue son talent au service de Marie de Médicis, pour une galerie héroïque à la mémoire d’Henri IV (Aujourd’hui au Louvre).
Aussi habile peintre que fin diplomate et négociant, il devient le phare de son époque, « un Homère de la peinture » comme le disait Eugène Delacroix.

Mercredi 16 mars 2022 CYCLE RENAISSANCE VI

Fabrice CONAN, historien de l’art, conférencier national
« RAPHAËL, UN MAÎTRE MYTHIQUE DEPUIS 500 ANS »

Disparu en 1520, Raffaello Sanzio (1483-1520) fut un réformateur et créateur de premier plan, donnant à la Renaissance, grâce et humanité. D’Urbino à Pérouse, il assimile les propositions des maîtres, puis, à Florence, la rencontre avec Léonard de Vinci clôt sa formation. Il peut alors entrer sur la scène romaine, doué d’une grande technique, d’un talent de composition et d’une sensibilité, sans doute héritée de son poète de père. Ses tableaux et ses immenses fresques en font un maître de Rome à l’aura exceptionnelle.

Jeudi 7 avril 2022 CYCLE RENAISSANCE VII

Serge LEGAT, historien de l’art, conférencier national
« BOTTICELLI, L’HYMNE À LA GRÂCE »

Alessandro Botticelli (1445-1510), assez excentrique et instable, savait donner aux visages de ses personnages une beauté difficile à décrire, comme se plaisait à l’écrire le biographe Giorgio Vasari.
Elève de Filippo Lippi, travaillant au contact de Verrocchio et de Pollaiolo, il reçoit des commandes des Médicis puis peint dans la Chapelle sixtine, décore de nombreux palais et va illustrer « l’Enfer » de « La Divine comédie » de Dante. Ses peintures exaltent la beauté universelle et immuable conformément à une certaine philosophie de la Renaissance.
Cette conférence fait écho à l’exposition qui a eu lieu au Musée Jacque-mart-André en 2021.

Mercredi 27 avril 2022

Marie-madeleine BRIAND, professeur d’anglais honoraire

« QUELQUES PERSONNAGES HISTORIQUES DU KENT »

Le Kent , destination de voyage organisé en juin par l’Association, a un riche passé historique : nous revivrons, grâce au talent de conteuse de Marie-Madeleine Briand, les épisodes,après leur amitié, de la lutte entre Henry II et Thomas Becket, assassiné dans sa cathédrale de Canterbury et les amours de Henry VIII pour Anne Boleyn, à l’origine du schisme avec Rome et la création de l’église anglicane .

Mercredi 4 mai 2022

Karin de CASSINI, historienne de l’art, conférencière nationale
« PETER SEVERIN KRØYER LE PEINTRE DE SKAGEN »

Cette conférence prévue le 22 mars 2022 a été annulée et reportée au 4 mai 2022.

Krøyer, né en 1851 et mort en 1909, est un artiste, peintre et sculpteur danois et norvégien.
Il est l’un des peintres de Skagen, une communauté d’artistes danois et nordiques qui vécurent, se réunirent et travaillèrent à Skagen au Danemark, à la fin du XIXe siècle. Au cours de ses nombreux voyages en Europe il a rencontré de nombreux artistes et subi l’influence des impressionnistes Monet, Sisley, Renoir et Manet. Il a nourri aussi son inspiration de différentes cultures. Le Musée Marmottan lui a consacré une magnifique exposition en 2021, privilégiant les tableaux peints au moment précédant le crépuscule danois, « l’heure bleue ».

Mercredi 18 mai 2022

Annick PERROT, Conservateur honoraire du Musée Pasteur de Paris

« LOUIS PASTEUR ET LES BEAUX-ARTS »

Avant d’être Pasteur, le savant universellement reconnu, Louis fut artiste. Un talent méconnu qu’il déploie dès ses 13 ans, de 1836 à 1842. Le jeune pastelliste, nous a légué un florilège de plus de 40 portraits de ses contemporains de sa Franche-Comté natale, dans lesquels on détecte le sens aigu de l’observation du futur chercheur. Pasteur n’oubliera jamais l’art. Il entretiendra de chaleureux liens d’amitié avec des artistes célèbres, et sera sujet pour nombre d’entre eux. Il donnera des leçons de chimie appliquée à l’École des Beaux-arts, se posant en précurseur du laboratoire du Louvre. Nous découvrirons que le scientifique révolutionnaire ignora la naissance de l’impressionnisme, lui préférant la ligne académique de son temps…
Pasteur abandonne ses pastels à 20 ans, il a choisi une carrière scientifique. Serait-il devenu un grand peintre ?

Mercredi 1er juin 2022

Marzia FIORITO-BICHE, Historienne de l’art, conférencière nationale

« CANALETTO ET GUARDI »

Les deux peintres sont les maîtres de Venise au XVIIIe s, mais avec des nuances. Canaletto maîtrise des perspectives savantes et un travail réaliste. Guardi répond avec la fantaisie et la sensibilité pour donner à chaque scène son atmosphère particulière.

Et chaque fois, dans des scènes historiques ou quotidiennes, des vues grandioses ou plus intimes, Venise déploie les charmes de ses places et de ses canaux, de son architecture, de sa lagune et de sa lumière.