Conférences 2022-2023

Les conférences ont lieu pour l’essentiel à 14h30 le mercredi dans l’amphithéâtre du Muséum d’histoire naturelle de Bourges, allée Ménard. En cas d’indisponibilité de cette salle, nous trouverons des solutions d’accueil, en particulier dans une des salles du complexe de cinémas du CGR au Prado.
Les conférences durent environ 1h30. Elles portent toutes sur des sujets participant à la connaissance de l’histoire de l’art. Certaines s’intègrent dans des cycles thématiques sans qu’il soit pour autant nécessaire de s’inscrire préalablement à un cycle. En particulier, plusieurs conférences vont avoir pour cadre le Second Empire : L’empire des crinolines, Viollet-Le-Duc et, dans la deuxième partie de la saison, Paris haussmannien et peut-être une intervention sur Prosper Mérimée.
Un autre cycle présentera « Louis XV et la Pologne » : Fabrice Conan présentera trois conférences sur ce sujet entre novembre et févier. D’autres cycles s’inscriront dans la deuxième partie du programme de la saison.

Mercredi 21 septembre 2022

Karin de Cassini, Historienne de l’art, conférencière nationale

« L’Empire des crinolines »

La période d’essor économique et d’industrialisation qui a marqué le Second Empire a eu des incidences sur la mode, notamment féminine, comme le montrent les tableaux de Winterhalter. Tout en faisant preuve de décorations un peu clinquantes, la mode devait être aussi fonctionnelle car le développement des chemins de fer et la recherche des loisirs imposent un style plus pratique. Paris se fait la capitale de ce nouveau luxe, avec l’apparition des grands magasins et l’implantation des industries de luxe, comme Cartier ou Guerlain. La conférence qui se fait l’ écho d’une exposition qui a eu lieu au Musée Galliera illustrera toute une société et une époque de profonds changements et de modernité.

Mercredi 5 octobre 2022

Fabrice Conan, Historien de l’art, conférencier national

« Molière et le théâtre au XXVIIIème 
Dans les coulisses des spectacles au Grand-Siècle »


Sur les pas de la troupe de Molière, cette conférence permet de découvrir l’art de la scène dans les années 1660 lorsque théâtre et musique associés triomphent. Il nous faut aujourd’hui un décryptage pour comprendre toutes les facettes du métier de comédien et du chanteur. La présence sur scène est exigeante et complexe, tout geste, toute position, doivent être contrôlés, car ont des sens bien codifiés. Vous les découvrirez lors de cette rencontre.

Mercredi 19 octobre 2022 Attention : 14h15

Manon Legros, Historienne de l’art, conférencière nationale
« Eugène Viollet-le-Duc : l’architecte des restaurations »

Viollet le Duc (1814-1879) est surtout connu auprès du grand public pour ses restaurations de constructions médiévales, édifices religieux et châteaux dont les plus connues sont Notre-Dame de Paris, Pierrefonds, Carcassonne, le Mont Saint-Michel et le château de Roquetaillade.
Viollet-le-Duc est aussi historien, théoricien, pédagogue, dessinateur, professeur, écrivain, décorateur, archéologue.
Sa carrière de restaurateur de monuments historiques commence avec Prosper Mérimée qui lui confie la restauration de Vézelay. Et les plus grandes églises, de nombreux châteaux, des forteresses, les remparts de Carcassonne vont jalonner sa carrière. Au Second Empire, mais aussi aux débuts de la IIIème République, il bâtit, reconstruisit, écrivit, forma de nombreux disciples et posa les bases de l’architecture moderne dans des écrits théoriques marqués par le rationalisme.

Mercredi 9 novembre 2022

Fabrice Conan, Historien de l’art, conférencier national
« Louis XV - I »

Tant espéré et adulé lors de son avènement à l’âge de 5 ans, cet enfant roi va traverser une grande partie du XVIIIe siècle qui sera en France un temps de perfection de l’art. Louis XV verra naître et s’épanouir l’extravagant style rocaille, et émerger le néo-classique qui triomphera sous le règne de son petit-fils.
A travers une vaste sélection de tableaux, mobilier et objets d’art, la vie et le destin d’un homme mélancolique, en proie aux phases d’inquiétude se dévoile.
Alors que son règne jouit d’une situation économique plutôt stable, il doit affronter la révolte des parlements, prémisse à celle de la Révolution, et à une fuite en avant fuite en avant sensuelle, qui ne dissimule pas son mal-être profond. Bâtisseur passionné, séducteur et libertin malgré-lui (?), son nom est celui de l’excellence de l’art français et d’un rayonnement européen éclatant.
Personnage flamboyant mais ambigu, celui qui régna 59 ans sur la France, reste méconnu. Il se révèlera d’avantage dans cette exposition originale, sur un thème jamais traité.
En écho à l’exposition au Château de Versailles, du 18 octobre au 23 février 2023

Mercredi 23 novembre 2022 Attention : 14h15

Marzia Fiorito-Biche, Historienne de l’art, conférencière nationale
« Goya, œuvre peinte et gravée »

Peintre et graveur, Goya a réalisé des peintures de chevalet, des peintures murales, des gravures et des dessins. Il introduit de nombreuses variations qui annoncent le début de la peinture moderne et on peut le considérer comme précurseur des avant-gardes picturales du XXème siècle. Des peintures de cartons de tapisserie aux scènes noires de sa maison en passant par les portraits de la Cour et les atrocités des guerres napoléoniennes, c’est un parcours d’une grande diversité qui fait toute la richesse de cet artiste.

Mercredi 14 décembre 2022

Fabrice Conan, Historien de l’art, conférencier national
« Natures mortes »

L’exposition du Musée du Louvre (du 12 octobre au 23 janvier 2023) révèlera les tournants majeurs dans l’histoire de la représentation des choses mais aussi les permanences. Des haches préhistoriques aux « ready-made » de Duchamp, en passant par Chardin, Courbet, Manet, Picasso, Tati ou Warhol, toute l’histoire de l’art est revisitée. L’exposition présentera près de 200 œuvres en provenance du musée du Louvre ainsi que des grandes institutions nationales et internationales, comme le MoMA ou la Tate Modern.
Dans un scénario très original, l’exposition fera dialoguer les chefs-d’œuvre d’époques et de médias variés, occidentaux et non occidentaux, en contribuant de façon remarquable à l’enrichissement de notre connaissance de la nature morte. Elle donnera aussi toute la mesure de la place des choses dans la vie et les imaginaires. 
La conférence nous fera découvrir le parti adopté et nous engagera à renouveler l’approche de ces œuvres. Prenons d’ailleurs le point de vue anglais, l’appellation pour ces tableaux n’est-elle pas « toujours vivante ? »
Un nouveau pas et un regard accru sur ce monde silencieux, qui a beaucoup à dire.

Mercredi 11 janvier 2023

Fabrice Conan, Historien de l’art, conférencier national
« Une Pologne tournée vers l’Ouest - II »

De Cracovie à Varsovie, avec l’arrivée de temps nouveaux et d’une dynastie différence, celle des Jagellon, la Pologne observe les créations et nouveautés artistiques venues de l’Ouest de l’Europe. En enrichissant la culture traditionnelle, les chantiers et décors des églises et palais se montrent novateurs. Une richesse et un art de l’ornement, des couleurs et de riches matériaux, un art de l’apparat se répand dans les églises et les palais.

Mercredi 25 janvier 2023

Karin de Cassini, Historienne de l’art, conférencière nationale
« Frida Kahlo »

A l’occasion de l’exposition Frida Kahlo organisée par le Musée Galliera du 22 septembre au 25 janvier 2023, la conférencière nous fera découvrir cette artiste peintre mexicaine au destin tragique : de santé fragile, atteinte de polio, renversée par un bus, elle sut dominer la douleur et le handicap en affirmant une peinture forte, féministe, dans un pays patriarcal. Sa vie et son œuvre sont indissociables de son mari et mentor Diego Rivera, même si cette union ne fut pas toujours idyllique.

Mercredi 1er février 2023

Serge Legat, Historien de l’art, conférencier national
« Vermeer »

On ne connaît que 45 œuvres de Vermeer mais quelles œuvres et chaque fois qu’une exposition est organisée, c’est un événement planétaire. Ce sera sans doute le cas de l’exposition qui se tiendra à Amsterdam au printemps et que l’AMB vous emmènera découvrir. Peintre de Delft au XVII, Vermeer fut redécouvert grâce à un français et célébré par divers auteurs, tels Marcel Proust.
Peintre de genre, de scènes d’intérieur avec une délicatesse et un luxe de détails qui appellent l’admiration : c’est tout cela que vous pourrez suivre dans cette conférence.

Mercredi 8 ou 15 février 2023

Fabrice Conan, Historien de l’art, conférencier national
« Louis XV et la Pologne - III » Reines et rois polonais mécènes en France

Pour donner suite à l’inattendu mariage de Louis XV avec la fille de Stanislas, roi déchu, la famille Leszczynski va jouer un rôle estimable, dans l’évolution de l’art français. Installé en Lorraine, Stanislas embellit Nancy, crée de multiples châteaux et jardins illuminant les dernières années d’indépendances de la Lorraine. Sa fille Marie, va se montrer à Versailles prescriptrice de grandes commandes artistiques, et à l’avant-garde du goût, influant sur l’arrivée du style néo-classique.