Journées à Paris 2019/2020

JEUDI 26 SEPTEMBRE 2019

  • départ à 7h
  • 10h45 : LE PARC MONTSOURIS ET SON QUARTIER

    Deuxième plus grand parc de Paris, il fut créé entre 1875 et 1878 par l’architecte Adolphe Alphand. Agréablement vallonné, il possède tous les éléments d’un parc hausmannien. Autour du parc et des réservoirs Montsouris se groupent de nombreuses rues et impasses au charme campagnard dont certaines maisons ont été construites par Le Corbusier, Lurçat, Perret... Plusieurs d’entre elles ont abrité des ateliers d’artistes dont ceux, entre autres, de George Braque, Chaïm Soutine, Salvador Dali... Au fil de ces villas, nous découvrirons ce quartier plein de charme.
  • 14h45 : VISITE DE LA CITÉ UNIVERSITAIRE INTERNATIONALE

    Depuis sa création, en 1922, elle regroupe sur 40 ha, 40 maisons destinées à 5000 étudiants, chercheurs, artistes originaires de 32 nations différentes. De nombreux architectes de renom ont travaillé à la construction de ces pavillons. Certains d’entre eux épousent l’architecture du pays qu’ils représentent. La décoration intérieure de quelques uns est l’œuvre d’artistes et de designers souvent réputés : Foujita pour la maison du Japon, Charlotte Perriaud pour la Fondation suisse, Jean Prouvé pour la maison du Mexique... "La Cité U", comme elle est appelée, a accueilli de nombreux pensionnaires devenus célèbres tels que Raymond Barre, Léopold Sedar Senghor, Jean-Paul Sartre...

Prix de la journée : 75 €

JEUDI 17 OCTOBRE 2019

  • départ à 7h
    UNE JOURNÉE AU MUSÉE JACQUEMART ANDRÉ
    -* 10h45 et 11h15 : Visite des collections permanentes
    Edouard André et sa femme Nélie Jacquemart ont vécu dans cette demeure. À son décès, en 1912, Nélie Jacquemart-André a légué l’hôtel particulier, édifié en 1860 à la demande de son mari, ainsi que toutes les collections qu’il contenait, à l’Institut de France. Les tableaux et les meubles sont restés en place comme si les propriétaires étaient encore présents. Nous n’avons jamais encore visité de façon détaillée cette magnifique demeure, c’est donc ce que nous ferons avant de consacrer l’après-midi à la découverte de la collection Alana.
  • 15h, 15h45 et 16h15 : Collection Alana
    Le musée présente pour la première fois au monde une sélection de chefs-d’œuvres issus de cette collection. Bien connue des historiens, cette collection n’a encore jamais été présentée au public. Elle est le fruit d’un intense travail de sélection et d’amour de l’art opéré par Alvaro Saieh et Ana Guzman (Al-Ana). Leur passion les a amenés à collectionner plus particulièrement des œuvres issues de l’art gothique et de la renaissance italienne. Le prêt de ces chefs-d’œuvre a été accordé à titre exceptionnel en raison de l’admiration que les deux collectionneurs ont toujours vouée au Musée.
    3 groupes ont été réservés pour cette visite.

Prix de la journée : 75 €

MERCREDI 4 DÉCEMBRE 2019

  • départ à 7h
  • 11h : Atelier des Lumières : "Van Gogh, la nuit étoilée"
    L’exposition immersive retrace les années créatrices de Van Gogh. Des paysages ensoleillés aux scènes nocturnes, des portraits aux natures mortes, les chefs-d’œuvre évoquent le monde intérieur à la fois démesuré et poétique de l’artiste... Au programme également une courte présentation dédiée à l’univers japonais.

-* 15h15 : Grand Palais : "Toulouse-Lautrec, résolument moderne"
Bien souvent réduit à la culture de Montmartre l’œuvre du peintre ouvre un panorama beaucoup plus large. L’artiste, qui a merveilleusement bien représenté la nuit parisienne et ses plaisirs, a ambitionné aussi de traduire la réalité de la société contemporaine dans tous ses aspects. L’exposition au Grand Palais montre comment cet aristocrate du Languedoc, soucieux de réussir, a imposé son regard lucide, grave et drôle au Paris des années 1880.

Prix de la journée : 75 €

MERCREDI 18 DÉCEMBRE 2019

-* départ à 6h30

  • 10h, 11h45 et 12h45 : Musée du Luxembourg : "L’âge d’or de la peinture anglaise, de Reynolds à Turner"
    Cette exposition, qui a pu être réalisée grâce au prêt de chefs-d’œuvre de la Tate Gallery de Londres, met à l’honneur une période phare de la peinture anglaise, allant de 1760 à 1820 environ. Nous découvrirons dans cette exposition les grands classiques de l’art britannique trop peu souvent présentés en France.
  • 15h15 et 15h30 : Musée d’Orsay : "Degas à l’Opéra"
    Sur toute sa carrière, dès ses débuts dans les années 1860 jusqu’à ses œuvres ultimes au-delà de 1900, Degas a fait de l’Opéra le point central de ses travaux. Il en explore les moindres espaces, salle, scène, loge, foyer... À travers l’œuvre de cet immense artiste nous découvrirons le portrait de l’Opéra de Paris au XIXe siècle.

Prix de la journée : 75 €

LUNDI 20 JANVIER 2020

  • départ à 7h

-* 11h et 11h45 : Grand Palais : "Le Greco"
Cette rétrospective est la première grande exposition jamais consacrée en France à ce peintre. Né en 1541 en Crète, Domenico Theotokopoulos, dit "El Greco", fait son premier apprentissage dans la tradition byzantine avant de parfaire sa formation à Venise puis à Rome. C’est cependant en Espagne que son art s’épanouit et s’implante durablement à partir de la décennie 1570. Attiré par les mirifiques promesses du chantier de l’Escorial, l’artiste importe dans la péninsule la couleur du Titien, les audaces du Tintoret et la force plastique de Michel-Ange. Cette éloquente synthèse, originale mais cohérente par rapport à sa trajectoire, donne à Greco, mort quatre ans après Caravage, une place particulière dans l’histoire de la peinture : celle du dernier grand maître de la Renaissance et du premier grand peintre du Siècle d’Or. Redécouvert à la fin du XIXe siècle, reconnu et adopté par les avants-gardes du début du XXe, l’artiste jouit ainsi du double prestige de la tradition et de la modernité, reliant le Titien aux Fauves, le maniérisme au cubisme, à l’expressionnisme et à l’abstraction.

-* 15h45 : Musée du Louvre : "Léonard de Vinci"
À l’occasion des 500 ans de la mort de Léonard de Vinci en France, le musée du Louvre conçoit et organise une grande rétrospective consacrée à l’ensemble de sa carrière de peintre. L’exposition entend montrer combien Léonard a placé la peinture au-dessus de toute activité et la manière dont son enquête sur le monde - il l’appelait "science de la peinture "- fut l’instrument d’un art dont l’ambition n’était autre que de donner la vie à ses tableaux. Atour de sa propre collection de cinq tableaux, la plus importante au monde - La Joconde restera toutefois exposée dans le parcours des collections permanentes - et de ses 22 dessins, le Louvre rassemblera près de 120 œuvres (peintures, dessins, manuscrits, sculptures, objets d’art) issues des plus prestigieuses institutions européennes et américaines : la Royal Collection, le British Museum, la National Gallery de Londres, la Pinacothèque vaticane, le Metropolitan Museum de New York, l’Institut de France pour n’en citer que quelques unes à ce jour.

Pour cette exposition les réservations ont été prises d’assaut et dès les premiers jours le planning était déjà saturé. Nous n’avons donc pu obtenir qu’un seul rendez-vous pour 25 personnes. La décision était difficile à prendre : ne pas aller voir cette exposition ou permettre à seulement 25 personnes de la voir ? Il a été décidé de prendre ce seul créneau. La priorité sera données aux 25 premières personnes qui s’inscriront à cette sortie. Pendant ce temps le deuxième groue ira faire une visite guidée du "département espagnol" du musée.

Prix de la journée : 75 €

DIMANCHE 26 JANVIER 2020

  • départ à 9h
  • 16h30 : Concert à la Philarmonique de Paris, grande salle Pierre Boulez : London Symphony Orchestra , direction : Sir Simon Rattle, Soprano : Dorothea Röschmann (Grammy award du meilleur solo vocal classique)
    Au programme : Alban Berg (compositeur autrichien 1885-1935) - Passacaglia, Siechen frühe lieder, 3 pièces Opus 6 & Ludwig Van Beethoven (1770-1827) - Symphonie n°7

Option posée pour 50 places en cat.2, à confirmer impérativement avant le 5 novembre.
Aucune place ne pourra être remboursée en cas d’empêchement de quelque ordre que ce soit. Dans ce cas, vous pourrez vous faire remplacer. Le déjeuner sera organisé au restaurant le "Café des concerts". La réservation pour le restaurant ne pourra être faire qu’en octobre. De ce fait, le prix définitif ne pourra être communiqué qu’après cette réservation. Pour cette sortie, il faudra prévoir un budget d’environ 120 €.